Ah le coronavirus, il est là depuis quelques jours, on le voit un peu partout: dans les médias, on en parle entre amis, en famille. On ne s »est pas vraiment qui il est: il peut se pointer sans prévenir. Il s’invite chez tout le monde, les enfants, les adultes, les personnes plus âgées.

Quand je dis partout, c’est vraiment partout et dans beaucoup de pays: Italie, France, Etats Unis, Allemagne…

On peut même se le représenter, il fait vraiment très peur: imaginez-vous un homme ( oui c’est plutôt un homme dans mon imagination! ) d’apparence hideuse, il doit avoir dans les 50 ans, il a un couteau dans la main et il vient tous pour nous tuer sans pitié tout le monde y passe …les plus jeunes, les moins jeunes, les hommes, les femmes !

C’est super flippant quand même.

Et qu’est-ce qu’on fait avec tout ça ? Alors on peut attendre que ça passe tout seul, on attend les bras croisés, on attend notre tour et on rumine :

  • « J’ai peur d’être malade »
  •  » j’ai peur que le Coronavirus vienne frapper à ma porte »
  • « Qu’est ce qu’on va devenir ? »
  • « J’ai peur pour mes enfants, ma famille.. »
  • « J’ai peur si j’attrape le coronavirus, je vais peut-être mourir »
  • « J’ai peur de mourir.. »
  • « J’ai peur de la mort.. »
    etc … et bla, bla, bla ….Et on se retrouve avec un super scénario digne d’un film d’horreur !
    La liste peut, être très très très longue et plus on rumine et plus on broie du noir et plus on broie du noir et plus on rumine, c’est une spirale infernale .

Alors, comment sortir de cette spirale ?

Il y a peut-être une solution, cette solution vient de l’intérieure de nous, ça ne résout pas tout mais ça aide ! Et dans ce genre de situation il est préférable de s’aider.

L’idée c’est peut-être d’imaginer que nous pouvons combattre ce Coronavirus.
Je vous entend derrière votre écran:

« Oui mais comment ? »

On peut déjà agir sur nos pensées en les modifiants et au lieu de broyer du noir, on met à la place des pensées positives, des pensées d’espoir, d’amour. Plus on rayonne de l’intérieur et plus c’est facile à l’extérieur.

Il est important dans ces moments là de se connecter à soi, à son ressenti. Se connecter à soi, c’est crée dans ses pensées par l’imagination un futur positif, en créant cela ressentez dans votre corps des émotions positives, de la joie, de la vie !

Au début, c’est peut-être difficile à faire mais plus vous faites cet exercice et plus cela va s’ancrer à l’intérieur de vous.

Et si tout cela n’est pas clair pour vous, ou si vous voulez plus d’explications, n’hésitez pas à me contacter au 06 62 57 60 54 Sandra Sussarellu ou bien par mail sandra.sussarellu@gmail.com

Vous avez d’autres idées je suis preneuse !

Si je peux vous aider à rallumer cette lumière d’espoir à l’intérieur de vous ce sera avec grand plaisir !

 

 

influenza-2833622_1280